Désespérance ferroviaire (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Désespérance ferroviaire (Libre)

Message par Owen Kuroha le Mer 7 Déc - 17:00

Fatigué et bercé par les douces saccades du train, n'ayant qu'une envie, celle d'être enfin arrivé à destination, Owen plongea une énième fois sa main dans sa poche pour en sortir sa paire de ciseaux préférer et se mit à jouer avec, la faire tournoyer et couper le fauteuil d'en face. Il n'avait rien vu d'intéressant depuis des heures et s'ennuyait à en mourir. Voire même à en ennuyer la mort elle-même. Après avoir finalement vidé toute la mouse des fauteuils environnant, d'un geste las, il sortit un vieux carnet et un crayon de sa besace.
 
S'apprêtant à faire quelque chose qu'il déteste, forcé par ce fourbe désagrément qu'est le temps, se préparer. Ses affaires étant beaucoup plus amusante lorsque quel sont fastidieuse, il met toujours un point d'honneur à ne surtout pas se préparer, savant naturellement gérer les potentiels dérapages. Malencontreusement, il ne connaissait rien du lieu où se passeraient désormais ses nouvelles affaires, et ne pouvant être devin, une petite recherche dans son imaginaire s'imposait. Un endroit sombre et lugubre capturant toute les idées quel qu'elle soit. Mélange d'une amère illogie et d'une douce confusion habituel pour son hôte.
 
Il n'eut pas le temps d'en sortir la quantité qu'il espérait que la déplaisante voie du conducteur résonner dans tous les wagons. Annonçant tous simplement son arrivé à Wonderland, ou plutôt Fake Wonderland. Quels monstruosité pouvait bien se cachait dans ce faux pays merveilleux ? Plus le temps d'y songer. De l'action, la réflexion viendra plus tard ! Il attrapa sa besace et sa plutôt petite valise avant de littéralement se jeter en dehors du train qui l'avait retenu tant d'heure.

A sa plus grande déception, la gare n'était pas plus intéressante que le train. Vide, pas un chat, à première vue en tout cas. Juste du gris. Il se promena un peu partout en espérant trouver enfin de quoi se mettre sous la dent, dans les deux sens du terme. Il s'ennuyait et avait faim. Il finit par s'abandonner à ses désirs d'être vivant et pris une dizaine de sucrerie dans le premiers distributeur qu'il vu et s'est posé sur le premier banc venu. Ouvrant un a un ses paquets, observant les rares passants.


Dernière édition par Owen Kuroha le Mer 7 Déc - 18:46, édité 1 fois (Raison : C'est moche une phrase qui veut rien dire.)
Cobaye : Non
Age du personnage : 21 ans
Yens : 143
Messages : 26
Date d'inscription : 03/12/2016

Feuille de personnage
Nationnalité : Japonaise
Camp: Mauvais
Objets :
avatar

Owen Kuroha

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespérance ferroviaire (Libre)

Message par Helen Reajina le Mer 7 Déc - 17:02

Helen marchait dans la longue allait marchande, sans vraiment de raison, elle ne se souvenais même plus de pourquoi elle était dehors, elle regardais le ciel, ne faisant même plus attention à ce qu'il y avait sous ses pas. Teddy, son adorable ours en peluche, était serré contre elle, presqu'invisible dans les multiples plies de sa robe rembourrée. Elle se mit soudainement à sautiller en chantonnant, une chanson qui n'existait que dans son esprit et dont les paroles décrivait un massacre sanglant. Elle se ferait probablement hurlé dessus par sa sœur ainée quand elle rentrerais, enfin, si celle ci rentrait. Elle finis finalement par s'arrêter en face d'une gare. C'était étrange, Helen ne l'avait jamais vu avant, peut être était elle apparu durant la nuit ou alors Helen s'était perdu dans l'immensité de l'ile, à la manière du petit chaperons rouge. Un sourire enfantin barra les très d'Helen, peut être allait elle rencontrer le loup, qu'en savait elle ? Repartant, elle s'approcha un peu plus de la gare, de la ou elle était elle voyait un distributeur usager, mais encore en état de marche. Ennuyant, tout commencer a devenir gris autour d'elle, les rares gens qui passaient étaient d'un ennuie flagrant. Propres, biens ordonnés sans même un cheveux de travers, c'était d'un tel ennuie. Helen se reposa quelques secondes, elle n'allait pas resté longtemps ici, peut être retournerais t'elle voir Monsieur Erick, il était intéressant. Alors qu'elle commençait à vraiment considérer ça elle le vit. Un jeune homme d'une vingtaine d'année, assez beau, brun et avec des yeux de mercures. Helen tilta immédiatement, souriant grandement << Oh, j'ai trouvé le loup >> chuchota t'elle a l'oreille de son teddy. Peut être qu'elle s'amuserais plus maintenant.
Cobaye : Anciennement
Pouvoir : la mémoire et le cerveau d'un adulte
Age du personnage : 12 ans
Yens : 265
Messages : 38
Date d'inscription : 20/10/2016
Localisation : bonne question

Feuille de personnage
Nationnalité : Japonaise
Camp: Mauvais
Objets :
avatar

Helen Reajina

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespérance ferroviaire (Libre)

Message par Owen Kuroha le Jeu 8 Déc - 16:52

C’est en ouvrant un énième paquet de sucrerie, presque convaincu de ne rien pouvoir trouver d’intéressant dans ces conditions, qu’il aperçut une petite fille. Étrange. Il n’avait vu jusqu’alors que des « adultes » bien plus ennuyeux les uns que les autres, voilà qu’apparaissait enfin son petit chaperon rouge, venant gentiment amuser le loup. Enfin, dans son cas, c’était plutôt le chaperon violet, tant bien même elle n’est pas de chaperon.

Un second coup d’œil, il fut convaincu qu’elle pourrait bien le divertir. Son apparence de petite fille cachait quelque chose d’intéressant. Bien qu’une personne normale n’y aurait vu qu’une simple petite fille s’étant sûrement déguisé pour s’amuser. Mais tout en elle criait à Owen que ce n’était pas que cela. Ses cheveux violines carbonisé aux pointes seront peut-être élégants sur une autre personne mais ne lui siéent guère. Par contre, sa robe. Du noir, violet et rouge… On ne pouvait pas dire que cela était des habits que n’importe quelle petite fille porterait. Même si c’était eux qu’il lui donnait toute sa beauté.

Mais la chose qui lui parler le plus était son regard. De grands yeux, malicieux semblant se fixer un peu partout, cerné comme il ne devrait certainement pas l’être à son âge, ne ressemblant pourtant pas à ceux des enfants ordinaires. Peut-être quel n’est pas un enfant qui sait ? Peut-être qu’elle n’est même pas humaine. On pouvait y lire quelque chose de différent des autres êtres humains, quelque chose d’anormal qui était peut-être normal ici. Et ça l’excitait encore plus. Il réprima un sourire et se contrôla pour ne pas laisser passer d’émotions parasites.

Il prit donc une sucette et alla l’aborder :
« Mais qu’est-ce qu'une mignonne petite fille comme toi fait-elle donc ici ? Tu t’es perdu ? »

Question totalement stupide, certes, mais sa réponse lui était nécessaire pour définir sa personnalité. Il lui tendit la sucette qu’il avait prise au part avant, au coca citron. Un sourire « doux » sur le visage, toujours concentrer à se contrôler.
Cobaye : Non
Age du personnage : 21 ans
Yens : 143
Messages : 26
Date d'inscription : 03/12/2016

Feuille de personnage
Nationnalité : Japonaise
Camp: Mauvais
Objets :
avatar

Owen Kuroha

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespérance ferroviaire (Libre)

Message par Helen Reajina le Jeu 8 Déc - 16:54

Helen s'était arrêté quelque secondes, observant du coin de l'œil, il semblait l'avoir remarqué. Helen ne prit même pas la peine de contenir son sourire, elle était si heureuse, elle allait enfin pourvoir s'amuser. Le ''loup'' se leva alors, tenant une sucette dans sa main en se rapprochant inexorablement d'elle. Un sourire doux barrait son visage lorsqu'il lui parla, « Mais qu’es ce qu’une mignonne petite fille comme toi fait-elle donc ici ? Tu t’es perdue ? » lui dit il joyeusement. Helen voyait et en rigolait, ce sourire doux était tellement tordu, distordu, pas à sa place sur ce visage dont les yeux étaient si froid. Amusant, terriblement amusant. Helen prit quelque seconde pour lui répondre, ses pensées étant partis ailleurs. Sur la sucette notamment, qui allait abordée un enfant avec un bonbon ? Plein de gens pensait Helen dont la préoccupation était surtout le gout de la sucrerie. Elle souria à l'homme, relevant son regard pour aller le planter dans les yeux de son interlocuteur. Après tout, ne dit on pas que les yeux sont les miroirs de l'âme ? << Hum, je ne sais pas, je me promener, et vous ? >>. Elle plissa les yeux, soutenant innocemment le regard de l'homme, cella dit, elle ne toucha pas à la sucette pour autant.
Cobaye : Anciennement
Pouvoir : la mémoire et le cerveau d'un adulte
Age du personnage : 12 ans
Yens : 265
Messages : 38
Date d'inscription : 20/10/2016
Localisation : bonne question

Feuille de personnage
Nationnalité : Japonaise
Camp: Mauvais
Objets :
avatar

Helen Reajina

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespérance ferroviaire (Libre)

Message par Owen Kuroha le Jeu 8 Déc - 17:35

La petite fille sourit à sa réplique, en riait même. Ce sourire d’ange était si mignon qu’il lui donnait envie d’en tracer des contours de couleur rouge à l’aide de ses ciseaux. Elle mit quelques instants avant de répondre :


« Hum, je ne sais pas, je me promenais, et vous ? »


Tiens, une promenade. C’était donc son jour de chance, une enfant pareille ne devait pas se promener dans la gare et parler à des voyageurs tous les jours. Cependant, il ne devait pas se relâcher, malgré son apparence infantile, elle avait pris le temps de le jauger. Là où un simple enfant aurait surement répond sans plus de cérémonie. À moins qu’elle n’essayer de deviner le goût de la sucette. Possible.


Il l’invita indirectement à venir s’installer sur le banc sur lequel il était posé il y a quelques minutes à peine. N’étant pas trop partant à laisser ses affaires sous la surveillance des rares personnes de passages. Il dit donc d’une voix aussi douce que celle de sa première réplique:


« Je viens d’arriver, je vais m’installer ici prochainement. Tu habites ici si je ne me trompe? »



Il changea son sourire, histoire de ne pas trop l’alarmer, même si ça ne le surprendrait pas qu’elle l’ait déjà remarqué.
Cobaye : Non
Age du personnage : 21 ans
Yens : 143
Messages : 26
Date d'inscription : 03/12/2016

Feuille de personnage
Nationnalité : Japonaise
Camp: Mauvais
Objets :
avatar

Owen Kuroha

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespérance ferroviaire (Libre)

Message par Helen Reajina le Jeu 8 Déc - 18:20

L'homme scannait à nouveau Helen du regard, tentant de l'analyser pour de multiples raison, durant quelques secondes Helen vit un éclat sanglant dans ses yeux. Mais elle n'y fit pas plus attention que ça, sa déception était grande, la sucette était gout coca-citron et Helen n'aimait pas les sucettes gout coca-citron. L'homme lui fit alors un petit signe pour l'invité à s'installer sur le banc, il ne semblait pas très apte à laisser ses affaires sans surveillances. Ce n'était pas plus mal, les gens naifs étaient moins amusant. Helen le suivit sans bronché, attendant simplement, serrant son teddy contre sa poitrine.« Je viens d’arriver, je vais m’installer ici prochainement. Tu habites ici si je ne me trompe?»
lui dit il avec, encore, de la douceur dans sa voix, mais Helen vit très bien son sourire changer impersétiblement, peut être n'était il pas le chapelier fou quelle cherchait tant mais il était amusant quand même. Elle lui sourit à nouveau, << Oui, avec ma grande soeur nous habitons dans le pensionnaire >> Elle savait parfaitement qu'un simple oui aurait fait l'affaire mais après tout, pourquoi pas.
Cobaye : Anciennement
Pouvoir : la mémoire et le cerveau d'un adulte
Age du personnage : 12 ans
Yens : 265
Messages : 38
Date d'inscription : 20/10/2016
Localisation : bonne question

Feuille de personnage
Nationnalité : Japonaise
Camp: Mauvais
Objets :
avatar

Helen Reajina

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespérance ferroviaire (Libre)

Message par Owen Kuroha le Lun 12 Déc - 13:02

« Oui, avec ma grande sœur nous habitons dans le pensionnaire »
Oh, fabuleux ! Il y avait donc quelqu’un d’autant voire plus intéressant qu’elle sur cette ile ! De quoi divertir Owen pendant un bon bout de temps, assurément. Mais quelque chose clochait dans sa réponse. Pourquoi répondait-elle en laissant tant d’information ? Aurait-elle accordé sa confiance si facilement ? Surement pas. Oui si c’était le cas, Owen serait extrêmement dessus de son tout nouveau jouet. Non, elle devait se jouer de moi. Voir si l’inconnu pouvait la divertir.


Owen opta inconsciemment pour la seconde option, espérant avoir affaire à un casse-tête digne de sa folie. Si elle aussi avait tendance à tricher dans son jeu et à prendre possession de pions adverses, il fallait se mouvoir avec prudence. Afin de ne pas désintéresser son adversaire ou de prendre le risque de perdre. Ce qui causerait une remise à zéro de sa confiance et de son aisance durement accumulée au fil des années.


Comment se comportaient les grands frères déjà ? N’ayant jamais vraiment imité où observer une fratrie, il ne pensait même pas en avoir besoin un jour. Mais qui sait, tous les enfants, même les plus étranges, se montrait moins prudent au pré d’une figure familiale. Enfin, dans ce cas, c’était plus pour la titiller qu’autre chose.


« Est-elle au courant que tu es ici ? Ne serait-il pas fâcheux qu’elle te croie en danger alors que vagabonde avec des inconnus ? »

Voix fâcheuse, autoritaire mais toujours douce. Pour une première fois, il trouvait son imitation plutôt réussie. À partir du moment où on ne réfléchissait pas au sens de la question par rapport à la personne pour qui elle était adressée. Qu’est-ce que quelqu'un comme elle pouvait bien avoir à faire d’une autorisation ? Enfin, ça s’était toujours dans le cas où il espérait beaucoup de son jouet. Mine de rien, en exécutant son rôle à la perfection et en s’en moquant autant, on pouvait prendre ça pour de la schizophrénie, mais il n’y faisait pas attention vu qu’il se savait déjà à moitié fous, si ce n’est pas totalement. Mais ça, c’était une autre question.
Cobaye : Non
Age du personnage : 21 ans
Yens : 143
Messages : 26
Date d'inscription : 03/12/2016

Feuille de personnage
Nationnalité : Japonaise
Camp: Mauvais
Objets :
avatar

Owen Kuroha

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespérance ferroviaire (Libre)

Message par Helen Reajina le Dim 18 Déc - 17:04

Helen plissa les yeux, la lueur de convoitise qu'elle avait vue apparaitre dans les yeux de l'homme ne lui plaisait pas trop. Bien, tant pis, son jouet la décevait un peu mais bon. Gardant son masque d'innocence, Helen observa les réactions de son interlocuteurs face a sa phrase. AH ! C'était déjà mieux, il semblait avoir décider de la classer dans la catégorie intéressante. Cela tombait bien, Helen n'aurait pas aimé perdre sa source d'amusement trop vite. L'esprit d'Helen partit loin, sans prévenir comme a son habitude, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas jouer aux échecs, ni aux devinettes. Elle se reconnecta a la réalité lorsque l'homme se mit a lui parlé d'un ton paternaliste, doux mais autoritaire. " Est-elle au courant que tu es ici ? Ne serait-il pas fâcheux qu’elle te croie en danger alors que vagabonde avec des inconnus ? '' Helen cacha sa grimace de dégout face à se ton, elle détestait quand on lui parler ainsi, sa sœur lui avait toujours parlé franchement sans détours. Son sourire un peu moins éclatant, elle rigola mentalement, Helen avait tout sauf besoin d'une autorisation pour sortir, si c'était interdit alors cela l'était encore mieux... Elle ne prit même pas la peine de réfléchir longtemps à sa réponse pour la créer, une question si stupide aussi. '' Oui ma sœur est au courant que je me promène, c'est le chemin que je prend pour rentrer, vous prenez le même ? '' Sourire doux et voix de cristal, toute l'innocence incarné, pourquoi donc douter d'elle ?
Cobaye : Anciennement
Pouvoir : la mémoire et le cerveau d'un adulte
Age du personnage : 12 ans
Yens : 265
Messages : 38
Date d'inscription : 20/10/2016
Localisation : bonne question

Feuille de personnage
Nationnalité : Japonaise
Camp: Mauvais
Objets :
avatar

Helen Reajina

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespérance ferroviaire (Libre)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum